La mission Observatoire de la CRESS Auvergne-Rhône-Alpes

17/01/2019
Organisation: 
CRESS Auvergne-Rhône-Alpes
Catégorie: 
Régional (AuRA)

 

Qu’est que l’Observatoire ?

L’Observatoire régional de l’ESS (ORESS) porté par la CRESS Auvergne-Rhône-Alpes fait partie du dispositif de mesure et d’observation de l’ESS en France et dans les régions, réseau de compétences et d’expertises mis en place par les CRESS et le CNCRESS.
Lieux de convergence et de mutualisation des travaux sur l’ESS, les Observatoires de l’ESS s’appuient sur une méthodologie homogène, scientifique et cohérente entre les territoires, afin d’assurer leurs fonctions d’étude, de veille, d’aide à la décision et de prospective. Ils ont pour objectifs :

  • D’observer le dynamisme atypique des entreprises de l’ESS en matière de création d’établissements et d’emplois ;
  • De définir et mesurer les richesses (économiques, sociales, culturelles, etc.) générées par l’ESS à l’aide d’indicateurs spécifiques ;
  • D’améliorer les conditions d’observation quantitative et qualitative de l’ESS afin de disposer de données fiables et pertinentes pour alimenter la réflexion prospective et permettre d’orienter les choix stratégiques des entreprises et organisations de l’ESS, ainsi que l’action publique en faveur du développement économique et social.

Un exemple récent de publication à laquelle l’ORESS AuRA a participé


LES FACTEURS D’IMPLANTATION DES ENTREPRISES DE L’ESS DANS LES TERRITOIRES


La Chaire ESS de Sciences Po Grenoble et le réseau des CRESS (le CNCRESS et les CRESS Provence-Alpes-Côte-D’azur, Auvergne-Rhône-Alpes et Normandie) ont associé leurs compétences dans le cadre de cette publication portant sur les facteurs d’implantation des entreprises de l’ESS dans les territoires.
Les objectifs de cette étude sont multiples :

  • Expérimenter une méthode statistique pour rendre compte des implantations des organisations de l’ESS ;
  • Tester et analyser les liens entre les caractéristiques d’un territoire et l’implantation de l’ESS ;
  • Contribuer à une meilleure connaissance de la localisation de l’ESS ;
  • Construire une typologie de territoire permettant de regrouper les territoires présentant des similitudes en termes de caractéristiques socioéconomiques et d’implantation de l’ESS.

Pour lire l’étude complète, cliquez ici !


Un séminaire a suivi la sortie de cette publication, il a eu lieu le 13 décembre à Sciences Po Grenoble. De riches échanges ont découlé des deux tables rondes organisées. L’une ayant pour thème « L’outil de diagnostic territorial au service de la définition des politiques publiques » et la seconde « L’observation de l’ESS dans les territoires : des approches plurielles ».

 

De gauche à droite : Jérôme Rubes, vice-président de Grenoble Alpes Métropole en charge de l’ESS ; Armand Rosenberg, président de la CRESS AURA ; Dounia Besson, adjointe au maire de Lyon en charge de l’ESS et du développement durable et vice-présidente du Réseau des collectivités Territoriales pour une Economie Solidaire (RTES) ; Amélie Artis, maître de conférences à l’Université Grenoble Alpes, CNRS, Grenoble Alpes, Sciences Po Grenoble et PACTE

 

 

 

 

De gauche à droite :  Danièle Demoustier, maître de conférences honoraire à Sciences Po Grenoble et administratrice de l’association Alpesolidaires ; Benjamin Roger, responsable de l’Observatoire national de l’ESS – CNCRESS ; Cécile Le Corroller, maître de conférences en économie à l’université de Caen ; Amélie Artis, maître de conférences à l’Université Grenoble Alpes, CNRS, Grenoble Alpes, Sciences Po Grenoble et PACTE ; Pauline Petot, directrice de la CRESS AuRA